On a toutes nos habitudes et rituels du quotidien. L’heure du coucher est un moment propice aux petites manies qui nous collent à la peau ou aux routines que nous avons adopté . Nos lectrices partagent avec nous quelques uns de leur rites quand vient la nuit…

Je couvre mes cheveux avec un foulard en satin, c’est systématique. Cela me permet de les protéger et de me coiffer plus rapidement le matin… Ça m’évite de les avoir en bataille ! J’ai adopté ce geste beauté depuis plusieurs années maintenant et je ne peu plus m’en passer. Je ne suis pas du matin et cette habitude me permet de grappiller quelques minutes de sommeil en plus. Maguette, 27 ans

Je pèse les croquettes de mon chat ! Le véto a mis mon matou au régime, tous ses repas sont pesés au gramme près. Malheureusement pour moi, il se réveille en pleine nuit pour manger. J’ai donc pris l’habitude de préparer ses repas à l’avance. Ça m’évite de faire des maths à 5h00 du matin pour savoir quelle quantité lui donner. Quand il réclame ses croquettes, je lui donne sa portion en mode zombie et file me recoucher ! Nafi, 28 ans 

Je m’assure systématiquement que la porte d’entrée soit bien verrouillée à clé. Même si je sais que mon mari l’a déjà fait, je suis obligée de revérifier pour être complètement rassurée. Quand il m’arrive de m’endormir sans être sure d’avoir donner un tour de clé, je ne dors que d’une oreille et finis par me relever. Une fois que c’est bien fait, je peux aller me coucher tranquille… Maya, 42 ans

Depuis que je suis maman, mes journées filent à toute vitesse. Mon temps est organisé autour de mes enfants et de la gestion du foyer : les repas, l’école pour la grande, le rangement etc… Pour me retrouver et me ressourcer, j’ai besoin de m’accorder une demi-heure chaque soir quand les enfants sont au lit. Je bouquine ou je regarde un truc sympa à la télévision avant de me coucher pour enchainer la journée suivante. Cette petite pause est devenue essentielle pour moi. Avant ça, j’avais l’impression que chaque jour était la prolongation du précédent façon ” histoire sans fin “. Selma, 28 ans

Je sélectionne des vêtements pour ma tenue du lendemain afin de gagner du temps le matin. Je ne fait jamais l’impasse sur cette étape ! Ça m’évite de prendre du retard avant d’aller au travail… surtout que je mets des plombes à choisir ma tenue. Je vérifie aussi que mon badge et ma carte de transport se trouvent bien dans mon sac à main. C’est une habitude que j’ai prise lorsque j’étais étudiante et qui m’est restée depuis. Une fois que c’est fait je peux aller me coucher et dormir sur mes deux oreilles. Marem, 29 ans

Je ne peux pas aller me coucher sans m’être brossé les dents et lavé les pieds. Ça peut paraître étrange mais je suis un peu maniaque sur les bords .J’ai l’impression que si je fais l’impasse sur le brossage c’est la porte ouverte au soucis buccaux ! Carries, aphtes et compagnie… Les dents sont très fragiles et c’est important d’en prendre soin  pour entretenir son sourire . Concernant les pieds, j’estime qu’il faut les rafraîchir après une longue journée coincés dans les chaussures. Et même en faisant ça, il m’arrive de les relaver une deuxième fois si j’ai trop remarché dans la maison avant d’aller au lit ! Wiaam, 28 ans.

Je récite les sourates de protection** avant d’aller dormir. C’est une sunnah que j’applique scrupuleusement. Depuis que je suis maman, j’ai aussi le réflexe de les réciter à ma fille lorsque je la couche. Je profite également de ce moment pour demander pardon à Allah en ce qui concerne les mauvaises actions que j’ai accompli. Demain ne nous est pas promis, alors accomplir ce petit rituel me permet de dormir le coeur plus léger. Ina, 37 ans

** Aïcha, رضي الله عنها , a rapporté que lorsque le Prophète صلى الله عليه و سلم allait se mettre au lit chaque nuit : ” Il joignait ses mains puis soufflait dedans et y lisait : ” Dis: Il est Allah, Unique’’, “Dis: Je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube naissante” et “Dis : Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes”. [Sourates : “Al-Ikhlas” (Le monothéisme pur), “Al-Falaq” (L’aube naissante) et “An-Nass” (Les hommes)]. – Ensuite, il passait ses mains sur (toutes les parties de) son corps qu’il pouvait atteindre, commençant par la tête et le visage, puis (les passant sur) toute la partie antérieure de son corps. Il faisait cela trois fois”