Nous attendons le mois de Ramadan avec impatience chaque année. Le voilà arrivé ! Recueillement, dévotion , patience et gratitude sont les premiers mots qui nous viennent à l’esprit à l’évocation du mois béni. Mais plus que tout c’est l’espérance d’être parmi ceux dont Allah agrée le jeûne et pardonne les péchés qui nourrit les cœurs.

Le messager d’Allah صلى الله عليه وسلم disait « Le mois de Ramadan est venu nous apporter les bénédictions. Bienvenue à celui qui vient nous visiter. » – Hadith ayant reçu le consensus

Le temps passe vite et le mois de Ramadan ne fait pas exception. Il est donc important de mettre les jours à venir à profit. Multiplier les prières et les lectures du Coran est primordial, mais il faut aussi éduquer son corps et son âme à la droiture. Jabir ibn ‘Abd-Allah Al-‘Ansar رضي الله عنهما a dit :  « Si tu jeûnes, que ton ouïe, ta vue, et ta langue s’abstiennent des mensonges et des interdits, ne nuis point aux voisins, endosse la tranquillité et adopte la gravité et ne rend pas le jour de ton jeûne semblable à celui où tu ne jeûne pas (en commettant des péchés). »

“Celui qui ne délaisse pas la tromperie et le mensonge, Allah n’a pas besoin qu’il délaisse sa nourriture et sa boisson.”

Le prophète صلى الله عليه وسلم – D’après Anas Ibn Malik et rapporté par Tabarani رضي الله عنه

 

C’est donc bien une approche globale qu’il convient d’adopter. Tant au niveau du corps , (en se privant de boire, de manger et d’avoir des rapports) qu’au niveau spirituel. Ramadan est le mois du Coran. Prenons le temps de le lire, de l’étudier et de le méditer afin de pouvoir le mettre en pratique au quotidien. ‘Aïcha رضي الله عنها disait, lorsqu’on l’interrogeait au sujet du prophète صلى الله عليه وسلم : «  Son comportement était le Coran » rapporté par Abou Daoud. Prenons donc exemple sur le meilleur des Hommes et faisons du Coran notre guide. Car c’est bel et bien là son but.

 

(Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne ! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. – Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants !

Sourate La vache – Al Baqarah, verset 185

Ramadan et confinement

Cette année, nous allons – inchaAllah – jeûner dans des conditions particulières. La pandémie actuelle a provoqué des restrictions sans précédent comme la fermeture des lieux de cultes. Il n’y aura donc pas de prières nocturnes au sein des mosquées. Les visites aux malades ou à la famille ne sont pas possibles non plus. Ces obstacles attristent certaines personnes à juste titre mais ils n’empêchent aucunement l’observation de l’adoration. Il va falloir s’adapter à ce nouveau contexte et peut être que c’est pour le mieux… Allah est plus savant !

Retrouvez quelques conseils pour concilier au mieux Ramadan et confinement. Ils sont tirés du prêche de l’Imam Fouad de la mosquée de Vauréal à retrouver en intégralité ici.

Fixez-vous un grand objectif comme se débarrasser d’un grand pêché qui entache votre foi. Profitez de Ramadan pour vous délivrer d’un pêché que vous avez du mal à vous défaire. Soyez patiente, sérieuse et déterminée dans cet objectif en prenant la résolution de demeurer ainsi après le mois de Ramadan.

Apprenez à vos enfants à aimer Ramadan. Prenez le temps de faire des activités ludiques avec eux autour de ce mois ( décorations, histoires…). Vous pouvez également leur apprendre à jeuner quelques heures selon leur âge et leur capacité sans jamais les contraindre.

Évitez les excès de nourriture et de boisson. Il faut être mesuré dans toute chose. Si vous avez des excédents, n’hésitez pas à en faire profiter les plus en difficultés. Beaucoup de personnes ont vu leurs ressources diminuer en répercussion du confinement. Elles pourraient bénéficier de votre générosité.

Rassemblez votre famille autour des adorations : priez ensemble,  récitez le Coran et entraidez-vous à sa mémorisation en prenant en compte l’âge et le niveau de chacun. Les prières de Taraweeh ( prières nocturnes ) ne peuvent pas se faire à la mosquée mais faites les ensembles à la maison avec les membres de votre foyer.

Faites attention à ce qui peux vous distraire de votre spiritualité et de vos adorations. Les réseaux sociaux, les téléphones et la télé sont à consommer à petite dose. Évitez d’en faire des obstacles à la préservation d’une foi solide.